BIO OR NOT TO BIO? TELLE EST LA QUESTION


unnamedLe marché du bio est en croissance, les surfaces dédiées à ce type d’agriculture sont en progression et les consommateurs demandent plus de références dans les grandes surfaces. Simple effet de mode ou tendance de fond ? Le marché est-il assez mature pour proposer des produits bio aux visiteurs dans les sites de loisirs et culturels?

L’agriculture biologique constitue un mode de production faisant recours à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect de l’environnement et des cycles naturels. Ainsi, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse (pesticides, engrais chimiques, additifs chimiques), les organismes génétiquement modifiées (OGM) et l’irradiation, utilisés notamment par l’agriculture industrielle. En 2015, le marché du bio progressait de plus de 10% pour atteindre 5.5 milliards d’euros. Aujourd’hui près de 9 français sur 10 consomment du bio au moins occasionnellement alors qu’ils n’étaient que 54% en 2003.

La surface dédiée à l’agriculture biologique a progressé de 17% en 2015, portant ainsi les terres dédiées à 1.3 millions d’hectares faisant de la France le 3ème pays producteur européen.

Cet article n'est pas complet ! Pour recevoir l'intégralité de l'actualité de votre domaine professionnel, adhérez au syndicat !